Utrogestan

L’Utrogestan est un médicament utilisé en procréation assistée pour obtenir un meilleur développement de l’épaisseur de l’endomètre, afin qu’il facilite l’implantation de l’embryon dans l’utérus.

Avant de l’utiliser, il est indispensable de lire attentivement la notice et de suivre les indications du médecin spécialiste pour éviter les effets secondaires.

Composition

Il est composé d’hormones sexuelles féminines, son principe actif est la progestérone. Il contient en outre de l’huile d’arachide, de la lécithine de soja, de la gélatine et du dioxyde de titane (E171).

La progestérone est une hormone thyroïdienne qui intervient dans le cycle ovarien de la femme. Elle maintient l’utérus dans les conditions adéquates au développement de la grossesse.

Cette hormone peut en outre réguler un cycle irrégulier ou un cycle avec saignement abondant.

Il existe différentes présentations de ce médicament :

  • Utrogestan 200 mg.: boîte de 21 gélules de 200 mg de progestérone.
  • Utrogestan 100 mg.: boîte de 30 gélules de 100 mg de progestérone.

Médicaments hormonaux

Instructions d’usage

Le traitement avec Utrogestan doit être contrôlé de très près par le médecin, qui doit tenter de personnaliser au maximum les doses et la durée pour chaque patiente. La posologie (dose) recommandée dépendra des valeurs hormonales dans le sang.

On la prescrit en général pendant 12 à 14 jours.

Lorsqu’on commence un traitement avec de la progestérone, un léger saignement peut apparaître. Il est important de ne pas confondre ce saignement avec la menstruation, il est plus léger, dure moins longtemps et est moins douloureux que le saignement menstruel.

Si on administre l’Utrogestan par voie orale, la dose recommandée moyenne est de 200 à 300 milligrammes (mg) par jour. Normalement, 200 mg la nuit au moment de se coucher ou 100 mg le matin.

Il est recommandé de toujours prendre le médicament à la même heure et sans aliments car l’ingestion d’aliments peut augmenter le temps de rétention dans l’estomac et ainsi provoquer une absorption excessive du médicament.

Utrogestan par voie orale

Quand le médicament est administré par voie vaginale, la posologie moyenne recommandée se situe entre 100 mg et 600 mg par jour. Les gélules, appelées également ovules, doivent être introduites dans le vagin et poussées avec le doigt vers l’intérieur.

En cas d’oubli d’une dose pendant le traitement, il est important de ne pas prendre de double dose pour compenser l’oubli.

Contre-indications

L’Utrogestan ne doit absolument pas être pris dans les cas suivants :

  • Allergie à la progestérone.
  • Thromboembolie.
  • Saignements vaginaux.
  • Problème hépatique.

Ce médicament peut produire des somnolences e/ou une sensation de vertige ou d’étourdissement, il donc est indispensable d’être extrêmement attentif à la conduite et lors de l’utilisation de machines. Pour cette raison, il est recommandé de prendre les doses avant de dormir.

Etant donné que la progestérone est éliminée dans le lait maternel, il est déconseillé de prendre ce médicament durant la période d’allaitement. La progestérone est l’hormone qui augmente pendant la grossesse, son administration durant cette période ne doit donc pas provoquer d’effets secondaires indésirables.

Effets secondaires de l'Utrogestan

Effets secondaires indésirables

Les effets indésirables les plus courants dérivés de l’utilisation de l’Utrogestan sont :

  • La diminution du cycle menstruel
  • Un saignement intermittent
  • Une aménorrhée (disparition de la menstruation)
  • Une somnolence et un sommeil profond
  • Des étourdissements ou sensations de vertige

Si vous remarquez un autre symptôme ou réaction, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

Il ne faut pas conserver le médicament dans des conditions particulières. Toutefois, comme pour d’autres médicaments, il est important de le garder hors de la portée des enfants.