Congélation et vitrification

La congélation et la vitrification sont deux techniques différentes utilisées en procréation assistée servant à préserver ou à cryopréserver, c’est-à-dire maintenir certaines structures de façon latente durant un certain temps. Ces procédés s’utilisent pour les ovules, les spermatozoïdes et les embryons.

Dans un premier temps, il existait seulement la technique de la congélation. Un très bon résultat était obtenu grâce à la congélation de spermatozoïdes, de telle sorte que leur qualité n’était pas altérée, tandis que les ovules (ovocytes) ou les embryons, ayant une plus grande taille, ne restaient pas intacts. De ce fait, lors de la décongélation, de sérieux dommages se produisaient, réduisant ainsi leur qualité.

Avec l’apparition de la technique de vitrification un grand progrès a eu lieu dans le domaine de la procréation assistée. Ce procédé consiste à congeler de façon ultrarapide, c’est la raison pour laquelle les grandes structures comme les ovules ainsi que les embryons ne sont pas endommagés par la formation de cristaux.

Banque d'azote liquide

En fonction de la structure souhaitant être préservée certaines techniques sont recommandées:

Vitrification des ovules

Concernant les ovules, on s’est rendu compte que la vitrification est la technique idéale puisqu’en se congélant de façon ultrarapide, les cristaux ne se forment pas à l’intérieur pouvant endommager par la suite certaines structures cellulaires. Avec la congélation traditionnelle ou le « slow-freezing », la qualité ovocytaire était gravement réduite.

Désormais, on utilise uniquement la vitrification car ces ovules ont pratiquement la même qualité que d’autres qui n’ont pas été congelés, de telle sorte que la fertilité de la femme puisse être préservée. Les ovules sont vitrifiés et conservent ainsi toutes les propriétés du moment auquel ils ont été vitrifiés, prenant en compte que le potentiel de reproduction de la femme diminue avec l’âge. Cette technique est donc un grand progrès.

Ovocytes préparés pour être vitrifiés

Vitrification d’embryons

Avec les embryons, étant une grande cellule, il se produit la même chose qu’avec les ovocytes. Grâce à la congélation rapide leurs structures cellulaires ne sont pas endommagées, et une fois dévitrifiés, ils poursuivent leur évolution et les divisions de façon normale. Il s’agit d’un grand avantage car si dans un cycle il se produit plus d’embryons de qualité, ils pourront être utilisés ultérieurement sans que la femme doive réaliser à nouveau une stimulation ovarienne.

Sperme congelé

Les spermatozoïdes sont des cellules très petites, c’est la raison pour laquelle en ayant aussi peu de volume à l’intérieur, il ne peut pas se former de grands cristaux pouvant par la suite porter préjudice à la cellule.

Dû à sa simplicité au moment de réaliser le processus et également aux coûts inférieurs, la congélation des spermatozoïdes est toujours utilisée à l’heure actuelle puisque son taux de survie est très élevé et ne réduit pratiquement pas leur qualité.