Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
0
Menu

Si je préserve ma fertilité, est-ce que je resterai fertile ?

Par Silvia Azaña Gutiérrez.
Dernière actualisation: 22/02/2021

Oui, la préservation de la fertilité n'affecte pas la fertilité. Cependant, les chances de parvenir à une grossesse naturellement diminuent avec le temps en raison de l'épuisement de la réserve ovarienne avec l'âge, que la fertilité ait été préservée ou non.

Par conséquent, l'avantage de la préservation de la fertilité est qu'une gestation peut être recherchée par des techniques de reproduction assistée, si la fertilité a été préservée au préalable, même si la réserve ovarienne est déjà compromise.

C'est pourquoi la préservation de la fertilité doit être effectuée à un jeune âge (surtout dans le cas des femmes, car l'âge a un effet plus néfaste sur la fertilité féminine) ou avant un traitement, par exemple oncologique, qui est censé nuire à la fertilité (tant pour les hommes que pour les femmes).

La rédaction vous recommande: Être fertile: quels sont les facteurs qui y contribuent?.

 Silvia Azaña Gutiérrez
Silvia Azaña Gutiérrez
Embryologiste
Diplômé en biologie de la santé de l'université d'Alcalá et spécialisé en génétique clinique de la même université. Master en reproduction assistée de l'Université de Valence en collaboration avec les cliniques IVI.
Embryologiste. Diplômé en biologie de la santé de l'université d'Alcalá et spécialisé en génétique clinique de la même université. Master en reproduction assistée de l'Université de Valence en collaboration avec les cliniques IVI.