Maladies pendant la grossesse: risques pour la mère et le bébé

Par (gynécologue), (embryologiste) et (psychologue).
Dernière actualisation: 25/11/2021

Aujourd'hui, de nombreuses femmes doivent faire face quotidiennement à des maladies chroniques, c'est-à-dire des pathologies qui se prolongent dans le temps et qui n'ont pas de traitement à long terme.

Par exemple, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies respiratoires chroniques et le diabète sont les types de pathologies chroniques les plus courantes.

Ces maladies n'empêchent pas d'avoir des enfants. Cependant, la grossesse est considérée comme risquée dans la plupart des cas, car elle peut entraîner une détérioration de la santé de ces femmes et de leur enfant à naître.

Vous trouverez ci-dessous un index des 9 points que nous allons aborder dans cet article.

Maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont celles liées aux problèmes du cœur et des vaisseaux sanguins et sont actuellement la première cause de décès dans le monde.

Pendant la grossesse, le système cardiovasculaire doit s'adapter pour fournir un flux sanguin suffisant au placenta. Cela entraîne une augmentation du volume plasmatique, une augmentation du débit cardiaque pouvant atteindre 40 % et un état d'hypercoagulabilité (tendance accrue à la formation de caillots).

Bien qu'il existe un large éventail de maladies cardiovasculaires, voici une liste de celles qui peuvent avoir un impact pendant la grossesse:

  • Maladie cardiaque: des complications graves telles que l'insuffisance cardiaque peuvent survenir chez ces patients. Des complications peuvent également survenir chez les patients atteints de valvulopathies (maladies des valves cardiaques et des vaisseaux adjacents), principalement dans les valvulopathies obstructives (qui présentent une sténose de la valve). Les maladies cardiaques associées à un risque accru de mortalité maternelle sont : le syndrome de Marfan, l'hypertension pulmonaire et le syndrome d'Eisenmenger, la cardiomyopathie dilatée, la sténose aortique et mitrale, la coarctation de l'aorte, les cardiopathies valvulaires de classe fonctionnelle III ou IV ou la fibrillation auriculaire, et les porteurs de prothèses mécaniques nécessitant une anticoagulation.
  • Hypertension artérielle: chez les femmes enceintes souffrant d'hypertension artérielle avant la grossesse, le plus grand risque est celui de développer une pré-éclampsie, qui survient chez 10 à 25 % de ces patientes.
  • Les syndromes variqueux s'aggravent également pendant la grossesse en raison du relâchement des parois veineuses, de l'augmentation du débit dans les jambes et de la compression de l'utérus sur la veine cave. Les femmes enceintes sont donc plus vulnérables aux varices et, dans les cas graves, à la formation de thrombus dans les vaisseaux sanguins (maladie thromboembolique veineuse).
  • Anémie

Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez cliquer ici : Les maladies cardiovasculaires pendant la grossesse.

Maladies vénériennes

Les maladies vénériennes, mieux connues sous le nom de maladies sexuellement transmissibles (MST) , sont des infections contractées lors de rapports sexuels non protégés, bien qu'il existe également d'autres voies d'infection.

Syndrome de TORCH est le terme utilisé pour désigner le groupe d'infections bactériennes, virales ou parasitaires qui peuvent être transmises de la mère au bébé pendant la grossesse ou l'accouchement. TORCH signifie toxoplasmose, autres (syphilis et VIH), rubéole, cytomagalovirus et herpès simplex.

Les infections virales qui n'ont pas de remède définitif, comme le VIH, sont les plus problématiques en cas de grossesse, car il existe un risque de transmission horizontale (au partenaire) et verticale (au fœtus).

Les altérations les plus fréquentes que peuvent présenter les nouveau-nés atteints du syndrome de TORCH sont les suivantes : retard de croissance, hydrocéphalie, microcéphalie, pneumonie, calcifications cérébrales, malformations cardiaques, anémie hémolytique, glaucome, etc.

Maladies immunologiques

Les maladies du système immunitaire sont celles qui surviennent lorsque les cellules immunitaires (lymphocytes, leucocytes, etc.) sont incapables de remplir correctement leur fonction.

Ces maladies sont associées à des complications de la grossesse et certaines d'entre elles sont des causes fréquentes de fausses couches récurrentes. Elles sont énumérées ci-dessous:

  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Thrombophilie
  • Lupus érythémateux systémique
  • Sclérose en plaques
  • Myasthénie grave
  • La maladie cœliaque

Les patients atteints de thrombophilie auront une tendance de base à la thrombose artérielle et veineuse. La grossesse et la période puerpérale étant des périodes à risque thrombotique accru, il est fréquent que les femmes souffrant d'une thrombose non diagnostiquée connaissent un épisode thrombotique à ce moment-là.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type de maladie, nous vous recommandons de poursuivre votre lecture ici: Les maladies auto-immunes et la grossesse.

Maladies endocriniennes

Les maladies d'origine endocrinienne sont celles qui impliquent un trouble de la production ou du fonctionnement des hormones.

Diabète sucré est le type de maladie endocrinienne chronique le plus courant dans l'ensemble de la population et se caractérise par des taux de glucose élevés dans le sang.

Pendant la grossesse, il peut être difficile de contrôler la glycémie, avec pour conséquence un risque de progression des complications liées au diabète (complications microvasculaires, rétinopathie diabétique, pathologie cardiovasculaire, etc.) ou d'acidocétose diabétique.

D'autre part les troubles de la glande thyroïde conduisent également à des maladies endocriniennes telles que l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie.

Autres pathologies

Outre celles évoquées jusqu'ici, il existe d'autres maladies chroniques qui peuvent s'aggraver pendant la grossesse.

Maladies respiratoires

La grossesse modifie également la fonction pulmonaire en produisant un état physiologique d'hyperventilation.

C'est pourquoi certaines pathologies comme l'asthme peuvent s'aggraver pendant la grossesse asthme peut s'aggraver pendant la grossesse.

La grossesse augmente le risque de crises d'asthme aiguës, notamment après une infection par un virus respiratoire.

Pathologies digestives

Chez la femme enceinte, la progestérone produit un relâchement des muscles lisses du tube digestif, ce qui ralentit le transit intestinal et entraîne des altérations telles que la constipation. En outre, l'hypertrophie de l'utérus aggrave les épisodes de reflux gastro-œsophagien.

La grossesse augmente également le risque de formation de calculs biliaires, de sorte que la colique biliaire peut être plus fréquente pendant la grossesse.

Pathologies musculo-squelettiques

Les symptômes de la scoliose s'aggravent souvent pendant la grossesse, en particulier vers la fin de celle-ci, en raison du poids supporté par la colonne vertébrale.

Il en va de même pour les femmes souffrant d'une hernie discale, d'une spondylarthrite (inflammation des vertèbres) ou d'un spondylolisthésis (déplacement d'une vertèbre par rapport aux vertèbres adjacentes).

Pathologies neurologiques

Chez les femmes épileptiques, les niveaux d'hormones peuvent favoriser l'apparition de crises, c'est pourquoi un contrôle optimal est très important avant et pendant la grossesse.

Vos questions fréquentes

Quelles maladies chroniques chez les femmes pourraient s'aggraver pendant la grossesse?

Par Dr. Blanca Paraíso (gynécologue).

La plupart des maladies chroniques risquent de s'aggraver pendant la grossesse. Une surveillance étroite avant, pendant et après la grossesse est donc essentielle.

Dans certains cas, la grossesse peut même être contre-indiquée en raison des risques pour la mère.

Quelles sont les maladies intercurrentes pendant la grossesse?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Une maladie intercurrente pendant la grossesse est une maladie qui n'est pas directement causée par la grossesse, mais qui peut s'aggraver en raison de la nouvelle condition de la femme.

Ces maladies peuvent également entraîner des complications et devenir un risque potentiel pour la grossesse.

Les maladies sexuellement transmissibles peuvent-elles être transmises de la mère au fœtus pendant la grossesse?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent être transmises de la mère au bébé pendant la grossesse ou l'accouchement. Par exemple, la gonorrhée, la chlamydia, la syphilis et le VIH.

Pour cette raison, il est très important que toutes les femmes enceintes subissent tous les examens et sérologies recommandés, car les MST peuvent être très graves ou même mortelles chez les nouveau-nés.

Quelles sont les maladies de la grossesse qui affectent le bébé?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Toutes les maladies dont une femme peut souffrir pendant la grossesse affectent le fœtus d'une manière ou d'une autre. Parmi les signes et symptômes les plus fréquents, on peut souligner le retard de croissance, le risque de naissance prématurée, la naissance par césarienne, le retard mental, etc.

Pour toutes ces raisons, il est très important que toutes les femmes prennent soin d'elles pendant la grossesse, surtout si elles souffrent d'un type de maladie ou de pathologie chronique.

Quelles sont les maladies dentaires ou buccales dont une femme peut souffrir pendant la grossesse?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Les maladies bucco-dentaires sont fréquentes pendant la grossesse en raison des changements hormonaux et de l'augmentation du taux d'œstrogènes, qui affectent les dents et les gencives. Certaines de ces maladies sont les suivantes:

  • Caries
  • Inflammation gingivale
  • Erosion acide des dents
  • Maladie parodontale

La rédaction vous recommande

Comme indiqué ci-dessus, toutes ces maladies chez la future maman peuvent entraîner une grossesse à haut risque qui nécessite une surveillance et des soins particuliers. Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez en savoir plus ici: Qu'est-ce qu'une grossesse à risque?

Quant aux traitements pharmacologiques qui peuvent être réalisés pendant la grossesse, nous vous recommandons de poursuivre la lecture du billet suivant: Les médicaments pendant la grossesse.

Nous nous efforçons de vous fournir des informations de la plus haute qualité.

🙏 Merci de partager cet article si vous l'avez aimé. 💜💜💜 Aidez-nous à continuer!

Bibliographie

Adachi K, Xu J, Ank B, Watts DH, Camarca M, Mofenson LM, Pilotto JH, Joao E, Gray G et al. Congenital Cytomegalovirus and HIV Perinatal Transmission. Pediatr Infect Dis J. 2018;37(10):1016-1021

Hall ME, George EM, Granger JP. El corazón durante el embarazo. Rev Esp Cardiol. 2011;64(11):1045-50

Madrid L, Varo R, Sitoe A, Bassat Q. Congenital and perinatally-acquired infections in resource-constrained settings. Expert Rev Anti Infect Ther. 2016;14(9):845-61

Méndez de Varona YB, Batista Sánchez T, Peña Marrero Y, Torres Acosta R. Principales enfermedades bucodentales en embarazadas. Correo Científico Médico de Holguín 2016; 20 (4): 702-713

Vos questions fréquentes: 'Quelles maladies chroniques chez les femmes pourraient s'aggraver pendant la grossesse?', 'Quelles sont les maladies intercurrentes pendant la grossesse?', 'Les maladies sexuellement transmissibles peuvent-elles être transmises de la mère au fœtus pendant la grossesse?', 'Quelles sont les maladies de la grossesse qui affectent le bébé?' et 'Quelles sont les maladies dentaires ou buccales dont une femme peut souffrir pendant la grossesse?'.

Voir plus

Auteurs et collaborateurs

Dr. Blanca Paraíso
Dr. Blanca Paraíso
Gynécologue
Diplômée en Médecine et doctorat à l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Diplômée en Statistiques de Sciences de la Santé. Docteur experte en Gynécologie et PMA. En savoir plus sur Dr. Blanca Paraíso
Affiliation à l’Ordre des Médecins: CS3302
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Cristina  Algarra Goosman
Cristina Algarra Goosman
Psychologue
Diplômée en psychologie par l'Université de Valence (UV) et spécialisée en psychologie clinique par le Centre universitaire européen et formation spécifique en infertilité : Aspects légaux, médicaux et psychosociaux par l'Université de Valence (UV) et l'ADEIT. En savoir plus sur Cristina Algarra Goosman
Numéro de membre: CV16874

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.