Vasectomie : effets secondaires, avantages et inconvénients

Par (embryologiste), (gynécologue), (gynécologue), (embryologiste) et (invitra staff).
Dernière actualisation: 02/12/2020

La vasectomie est une méthode de stérilisation masculine qui consiste à sectionner et à ligaturer les canaux déférents de l'homme par une procédure chirurgicale.

Il s'agit d'une méthode de contraception permanente, car elle empêche le sperme de partir avec l'éjaculat et empêche donc la grossesse.

L'efficacité de la vasectomie est très élevée et a peu d'effets secondaires. En outre, dans la plupart des cas, elle est réversible par une vasovasostomie. Toutefois, son efficacité dépendra de la manière dont la vasectomie a été effectuée et du temps qui s'est écoulé.

Comment faire une vasectomie ?

La vasectomie est une procédure chirurgicale qui consiste à bloquer les canaux déférents (canaux qui transportent les spermatozoïdes) de l'appareil reproducteur masculin afin d'empêcher les spermatozoïdes de passer des testicules à l'urètre.

Après l'éjaculation, les spermatozoïdes seront stockés dans l'épididyme au lieu de sortir, et seront finalement réabsorbés par le corps lui-même.

La vasectomie ne modifie pas la production de sperme (spermatogenèse) ni la production d'hormones. Elle empêche uniquement les spermatozoïdes de quitter le sperme afin d'éviter une grossesse.

Pour effectuer une vasectomie, il faut une intervention chirurgicale qui dure environ 20 minutes et qui peut être réalisée de deux manières fondamentales qui sont abordées dans la section suivante.

Types de vasectomie

Il existe deux façons de pratiquer une vasectomie sur un homme, une méthode incisionnelle et une méthode non incisionnelle. Chaque forme de vasectomie est détaillée ci-dessous :

Vasectomie du scalpel
par une incision dans le scrotum (poche des testicules), le chirurgien accède au canal déférent, le lie et le coupe, bloquant ainsi le passage des spermatozoïdes. Vous pouvez également les cautériser avec le scalpel électrique.
Vasectomie sans scalpel
au lieu d'utiliser le scalpel pour faire une incision, il suffit de faire un petit trou avec une pince spéciale pour atteindre les deux canaux déférents. Tout d'abord, le chirurgien recherchera le canal déférent par palpation du scrotum et le maintiendra en place à l'aide de pinces annulaires. Ensuite, à l'aide de pinces plus pointues, une minuscule ponction est pratiquée pour permettre l'accès au canal déférent afin de le lier ou de le cautériser.

Dans les deux cas, une anesthésie locale est utilisée pour effectuer l'intervention. Enfin, le trou restant est scellé avec un point de suture ou du caoutchouc chirurgical.

L'opération sans scalpel est moins inconfortable pour le patient, car la taille du trou pratiqué est plus petite, le saignement est moins important et la cicatrisation prend moins de temps. De plus, les risques d'infection ou d'autres complications sont moindres.

Après la vasectomie

Le rétablissement après une vasectomie est rapide. L'homme n'aura besoin que de quelques jours de repos pour que la blessure guérisse correctement.

Certains hommes ont décrit avoir ressenti un malaise, une douleur ou un gonflement des testicules. Cependant, ces symptômes ne sont pas intenses.

En outre, avant de pratiquer la vasectomie, l'homme doit savoir que cette méthode de stérilisation définitive présente également d'autres avantages et inconvénients qui peuvent survenir à l'avenir.

Avantages

L'efficacité de la vasectomie est proche de 100 %. Une fois que 3 mois se sont écoulés depuis l'opération et qu'il est prouvé par un séminogramme que l'homme n'a pas de spermatozoïdes dans son sperme, la possibilité de grossesse sera presque nulle.

Cela permettra au couple de profiter davantage du sexe, car les craintes d'une éventuelle grossesse non désirée disparaissent.

Il convient de noter que la vasectomie n'empêche pas l'éjaculation. Le sperme aura le même volume et la même composition à partir des sécrétions de la prostate et de la vésicule séminale. Cependant, l'homme vasectomisé se retrouvera dans une situation d'azoospermie, c'est-à-dire d'absence totale de spermatozoïdes dans le sperme.

La vasectomie est une procédure plus simple, plus sûre et plus efficace que la ligature des trompes pour les femmes. En outre, elle est également moins chère et, pour tout cela, elle est l'option préférée des couples qui ne souhaitent pas avoir plus d'enfants.

La vasectomie n'influence pas non plus la sexualité ou la masculinité d'un homme. Les hommes vasectomisés ont le même désir sexuel et la même capacité d'érection qu'avant l'opération.

Un autre avantage de la vasectomie est qu'il s'agit d'une procédure simple, avec des effets secondaires négligeables et peu de risques.

Inconvénients

L'efficacité de la vasectomie n 'est pas immédiate. Afin de garantir l'absence totale de spermatozoïdes dans l'éjaculat, une période d'environ trois mois ou plus de 20 éjaculations est nécessaire après l'opération.

Pour vérifier que le sperme est effectivement déjà exempt de spermatozoïdes, il sera nécessaire d'effectuer des séminogrammes de contrôle post-vasectomie.

Bien qu'il s'agisse d'une opération chirurgicale simple, elle n'est pas totalement sans risque. Il existe des situations spécifiques dans lesquelles l'homme peut ressentir un gonflement ou une gêne plus aiguë dans la zone testiculaire, ainsi que la possibilité de souffrir d'une orchite.

Un autre inconvénient de cette méthode contraceptive est qu'elle ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. Il est donc recommandé d'utiliser un préservatif si l'homme a des rapports sexuels sporadiques avec différentes femmes.

Enfin, ce qui est un avantage pour certains et un inconvénient pour d'autres, c'est qu'il est permanent. S'il est vrai que la vasectomie peut être réversible, cette option est plus compliquée et ne permet pas toujours de récupérer la capacité de reproduction.

Soins

Comme nous l'avons dit, la vasectomie est une opération simple, mais elle peut causer un certain inconfort dans les premiers jours. Il est donc recommandé au patient de ne pas faire de grands efforts, surtout en cas de vasectomie au scalpel.

Si l'homme a un travail qui implique de gros efforts physiques ou beaucoup de marche, il peut avoir besoin de s'absenter du travail pendant environ une semaine.

Si la région du scrotum est assez douloureuse, il est recommandé d'appliquer de la glace pendant environ 15 minutes et de prendre des analgésiques, à l'exception de l'aspirine, qui est un anticoagulant.

D'autre part, il est recommandé de traiter la blessure environ deux fois par jour, selon les indications du spécialiste. Normalement, la guérison se fait à l'aide de solution saline, de bétadine et de gaze.

Il est conseillé de faire attention en prenant une douche et d'éviter les bains. Il est également important de porter des vêtements et des sous-vêtements amples pour éviter le gonflement des testicules.

Enfin, il est important d'éviter l'éjaculation pendant au moins les 7 premiers jours, car elle peut être douloureuse et provoquer des saignements de la plaie.

Vasectomie et grossesse

Comme nous l'avons déjà mentionné, la vasectomie est une méthode contraceptive chirurgicale qui empêche la grossesse de façon permanente. Il est donc essentiel que l'homme qui doit subir cette intervention sache clairement qu'il ne souhaite pas avoir d'autres enfants.

Malgré cela, de nombreux hommes changent d'avis et, au bout d'un certain temps, veulent inverser la vasectomie pour pouvoir devenir parents.

L'opération visant à recanaliser le canal déférent et à permettre aux spermatozoïdes de retourner dans l'urètre est connue sous le nom de vasovasostomie. Sa complexité et sa durée sont plus importantes que dans le cas d'une vasectomie. En outre, votre succès dépendra également de la façon dont la vasectomie a été effectuée et du temps qui s'est écoulé depuis l'opération.

La probabilité de retrouver la fertilité après une vasovasostomie est élevée et de nombreux hommes ont retrouvé une grossesse naturelle. Mais cela n'a pas toujours été possible.

Il existe d'autres options liées à la procréation assistée pour que les hommes ayant subi une vasectomie puissent à nouveau être parents. Les alternatives de reproduction sont les suivantes :

Bien que toutes ces techniques permettent une nouvelle grossesse, il est toujours conseillé de bien réfléchir à la décision de subir une vasectomie.

Vous pouvez également envisager de congeler votre sperme avant votre vasectomie. C'est une méthode de préservation de la fertilité masculine qui permettrait d'avoir un enfant biologique à l'avenir avec un traitement plus simple.

Si vous devez faire un traitement de fécondation in vitro pour devenir maman, nous vous recommandons d'utiliser le Rapport sur la fertilité. En 3 étapes simples, qui vous permettra de connaître les cliniques à l’étranger qui répondent à nos critères de qualité rigoureux. En outre, vous recevrez un rapport contenant des conseils utiles avant de réaliser des visites dans les cliniques.

Vos questions fréquentes

La rédaction vous recommande

L'efficacité de la vasectomie n 'est pas immédiate. Si vous souhaitez redevenir père au bout d'un certain temps, vous pouvez évaluer les options dont nous avons parlé dans le post suivant : Une grossesse est-elle possible avec une vasectomie ?

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Shih G, Turok D, Parker W. Vasectomy: the other (better) form of sterilization. Contraception. 2011 Apr;83(4):310-5. doi: 10.1016/j.contraception.2010.08.019. Epub 2010 Oct 8.

Sooltangos A, Al-Ausi M. Local anaesthetic vasectomy is not as painful as patients expect. BMJ Sex Reprod Health. 2020 Jul;46(3):234-235. doi: 10.1136/bmjsrh-2019-200462. Epub 2019 Dec 26.

Weiske W. Vasectomy. Andrologia. 2001 May;33(3):125-34. doi: 10.1046/j.1439-0272.2001.00445.x.

Auteurs et collaborateurs

 Marta Barranquero Gómez
Marta Barranquero Gómez
Embryologiste
Diplômé en biochimie et sciences biomédicales de l'Université de Valence (UV) et spécialisé en Procréation Médicalement Assistée par l'Université d'Alcalá de Henares (UAH) en collaboration avec Ginefiv et en génétique clinique de l'Université d'Alcalá de Henares (UAH). En savoir plus sur Marta Barranquero Gómez
Affiliation à l’Ordre: 3316-CV
Dr. Rebeca  Jiménez Alfaro
Dr. Rebeca Jiménez Alfaro
Gynécologue
Diplôme en médecine de l'Université de Murcie, avec une spécialisation en obstétrique et gynécologie, et une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Rey Juan Carlos et de l'IVI. Actuellement, elle est gynécologue à la clinique de fertilité de Tahe. En savoir plus sur Dr. Rebeca Jiménez Alfaro
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 303009153
Dr. Sergio Rogel Cayetano
Dr. Sergio Rogel Cayetano
Gynécologue
Diplômé en médecine de l'Université Miguel Hernández d'Alicante spécialisé en gynécologie et obstétrique à l'Hôpital Général d'Alicante. Il a élargi son expérience dans le domaine de la procréation assistée en travaillant dans différentes cliniques à Alicante et Murcie, jusqu'à ce qu'en 2011, il rejoigne l'équipe médicale d'IVF Spain. En savoir plus sur Dr. Sergio Rogel Cayetano
Affiliation au conseil de l'Ordre: 03-0309100
 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Université Politécnica de Valencia (UPV), Biotechnology degree en la National University of Ireland en Galway (NUIG) et embryologiste spécialisée en Médecine Reproductive avec un Master en Biotechnologie de la Reproduction Humaine par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) En savoir plus sur Zaira Salvador
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Adapté au français par:
 Romina Packan
Romina Packan
inviTRA Staff
Directrice éditoriale de la revue inviTRA en anglais et allemand. En savoir plus sur Romina Packan

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.