Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
FAQs
9
0

Outre l'évaluation du nombre et de la motilité des spermatozoïdes, quels autres éléments sont évalués lors de l'analyse du sperme?

Par Dr. Marita Espejo Catena (gynécologue - Instituto FIVIR).
Dernière actualisation: 30/09/2021

L'analyse du sperme est une étude clé dans l'évaluation de l'infertilité d'un couple et est fondamentale pour définir le traitement qui peut aider à obtenir une grossesse.

L'étude séminale de base (séminogramme ou spermiogramme) évalue non seulement le nombre et la mobilité des spermatozoïdes, mais doit également étudier le volume, la couleur, la liquéfaction, la viscosité et le pH du liquide séminal, la présence de leucocytes dans l'éjaculat et la morphologie des spermatozoïdes.

Il faut comprendre que l'échantillon séminal d'un éjaculat contient non seulement des cellules du testicule, mais aussi du liquide provenant des vésicules séminales et de la prostate, et que des altérations à ces deux niveaux peuvent produire des modifications des caractéristiques physiques et chimiques de l'échantillon.

L'un des aspects importants à évaluer dans l'étude séminale de base est la morphologie du sperme, c'est-à-dire l'aspect des spermatozoïdes et, en pourcentage, le nombre de cellules anormales. Si ce pourcentage est supérieur à 96 %, ce qui implique qu'il y a moins de 4 % de cellules normales, en cas d'infertilité, le traitement recommandé est la fécondation in vitro avec micro-injection de sperme.

Dr. Marita Espejo Catena
Dr. Marita Espejo Catena
Gynécologue - Instituto FIVIR
Diplômée en Médecine et Chirurgie de l'Université de Valence en 1992. Spécialiste en gynécologie et obstétrique. Docteur en médecine de l'Université de Valence en 2000. Master en Procréation Assistée par l'Université Rey Juan Carlos et IVI en 2008. Actuellement, elle est directrice de l'Instituto FIVIR.
Ordre des Médecins: 464616497
Gynécologue. Diplômée en Médecine et Chirurgie de l'Université de Valence en 1992. Spécialiste en gynécologie et obstétrique. Docteur en médecine de l'Université de Valence en 2000. Master en Procréation Assistée par l'Université Rey Juan Carlos et IVI en 2008. Actuellement, elle est directrice de l'Instituto FIVIR. Ordre des Médecins: 464616497.