Revue médicale certifiée par WMA, ACSA, HON.
Facteurs de risque du SHO
0
0
Menu

Facteurs de risque du SHO

Le syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHO) peut survenir comme une complication du traitement utilisé pour la stimulation ovarienne en procréation assistée. Il s'agit d'une réponse excessive des ovaires aux médicaments hormonaux administrés pour la production de plusieurs follicules.

Cependant, certains facteurs peuvent indiquer un risque plus élevé que la patiente développe un SHO après une stimulation ovarienne. Ces facteurs de risque pour le SHO sont :

  • Jeune âge.
  • IMC faible.
  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).
  • Nombre élevé de follicules antraux.
  • Ancien SHO.
  • Taux d'œstradiol élevés.

Ainsi, l'identification des patients à plus haut risque de souffrir de SHO permettra au spécialiste d' adapter le protocole de stimulation et d'effectuer un contrôle exhaustif lors de la stimulation de ces derniers. femmes.

Cliquez ici pour lire l'article complet: ( 100).
Par MD (gynécologue), BSc, MSc (embryologiste) et BSc, MSc (psychologue).
Dernière actualisation: 29/12/2021